Dienstag, 18. Mai 2010

Hur är vädret idag? (Quel temps fait-il aujourd'hui ?)

Les Suédois et la météo, une grande histoire d'amour, je crois. Que ce soit en cours de suédois débutant en L3, ou à la session de printemps que j'ai suivie ici, chaque séance se devait de commencer par une question sur le temps du jour. Au bout d'un moment, on commence à savoir parler du temps. Tant mieux, car c'est d'une grande utilité ici, tout le monde adore parler de la météo.

Et j'ai été surprise de constater une transformation en moi. Avant, je ne suivais pas trop les prévisions météo, ou alors en de rares occasions, histoire de savoir si telle ou telle journée en plein air ne se transformerait pas en douche à rallonge. Mais la Suède m'a changée. Déjà, quelques mois avant de venir, j'ai commencé à m'intéresser au climat local, constatant que mes deux premiers mois ne seraient pas des plus chauds. Février est même le mois le plus froid de l'année. Novembre étant le plus déprimant, d'après ce que je lis ici, pluie et obscurité. [Quant au Français qui a osé me dire un jour détester ce mois, il n'a pas de vraie bonne raison. Et puis y'a des gens qui naissent en Novembre, hein.] Bref. Et une fois arrivée ici, je me suis mise à suivre frénétiquement le pronostic heure par heure des températures et précipitations à Göteborg, avec comme principale motivation l'envie de voir si j'allais finir ensevelie sous une tempête de neige le jour suivant, ou, plus tard, si je pouvais espérer la fonte des neiges et arrêter d'avoir peur de glisser sur la glace.

Plus de trois mois plus tard (Quoi ? Déjà ?), j'ai un peu laissé tomber cette habitude, j'ai tous les jours le même type de vêtements. Et depuis ma douche en plein air de mercredi dernier, j'ai décidé d'aller au travail avec mon parapluie bleu ciel Göteborg dans le sac, cependant il ne m'a pas encore servi. Mais je devrais me méfier. Le journal SVD annonce une semaine chaude et pluvieuse. Sur sa page d'accueil.

Car oui, et c'est un truc que je trouve ouf, ici, on écrit régulièrement des articles sur le temps qu'il fait ou fera. Et pas seulement au coeur de l'hiver 2010, non non non, j'ai vu des textes sur le temps qu'il ferait pour le week-end de Pâques, pour celui de Valborg, et dernièrement, sur le temps de cette semaine. Au cas où on est trop bête pour trouver la page météo. Ou au cas où on se passionne sur la comparaison entre différentes régions. Ou, peut-être, au cas où on veut être rassuré par une dernière phrase d'article disant : "C'est un temps relativement raisonnable pour la saison".

Il fera plus de 15 degrés Celsius les trois prochains après-midi, et ici, en fait, il ne devrait pas pleuvoir. Oh, joie !


Mais SAS, toujours sur le site de SVD d'ailleurs, joue sur la frustration de tous ceux qui trouvent le printemps lambin cette année. "Glisse la carte". Bon, même si c'est normalement la mode ici, on ne va pas aller en Thaïlande. En Grèce ?


Hé non, la publicité est pour Paris ! En conclusion, les Suédois supportent depuis des siècles un pays froid, du coup, ils sont obsédés par la météo, et ont une vision du monde assez déformée. Le paradis du ciel bleu, ça a l'air d'être partout plus au Sud que Lille. Hum.

Kommentare:

  1. ha voila je prend le temps de lire ton blog! ça faisait bien quelques semaines! j'espére que la météo se décide de rester au beau fixe sans pluie!
    petit besoin de conseil technique en temps que novice de blogspot : comment fait tu pour mettre des images au milieux du texte? il me les colle toujours au début et je ne suis pas d'accord du tout!!! help me ho grande pro des blogs!

    AntwortenLöschen
  2. Ah ah moi pareil, du coup je la coupe et je la colle au bon endroit ;o)

    Et il fait très beau, presque à mon désespoir, mon sac à dos me fait des grosses traces rouges en haut du dos maintenant que je n'ai plus mon manteau. Bon en vrai elles s'en vont et je suis ravie du temps !

    AntwortenLöschen