Dienstag, 9. Februar 2010

Teknik och teknologi i vardag (technique et technologie au quotidien)

Promis, je vais à présent pondre des articles plus courts (euh, je vais essayer). Ce soir, mes observations sur ces petits trucs qui me font penser que la Suède est très bien équipée. Et pas parce qu'elle fait ses courses chez Ikea, hein...

Premier petit truc, j'en ai déjà un peu parlé, le système de réservation de la machine à laver, avec le badge pour la porte d'entrée. Je savais que dans les immeubles suédois la laverie est dans la cave, et est régie par un emploi du temps. J'imaginais tout bonnement qu'on s'inscrivait au crayon gris sur un papier scotché à la porte... Bah non, la technologie, c'est mieux ! Je crois avoir pigé, réponse demain quand je me pointerai devant la porte !

Deuxième chose, la bibliothèque où je suis allée tout à l'heure emprunter un roman sans doute triste, sur la disparition d'une fille lors de ses vacances en France. J'ai obtenu une carte dimanche, et avec, j'ai pu valider mon emprunt sans même parler à qui que ce soit (un peu dommage d'un côté, je n'ai parlé à personne cet aprèm'). Je rendrai ce livre par le même moyen, enfin, avec une autre machine, à moins que je ne m'en serve pour prolonger mon abonnement. J'aurai évidemment eu l'occasion de me rappeler de la date, même si je perds mon papier, car je peux consulter mes emprunts sur le net. Tada !

Troisième détail, le porte-serviettes chauffant. Je l'avais déjà vu, utilisé, évoqué, mais je commence à l'adorer. Je suis sortie de mon lit un peu désorientée, en me demandant si j'allais me perdre en allant à l'institut, ou faire la stagiaire débile en ne faisant que des bêtises, et la douche m'a remis les idées en place. La serviette chaude, elle... m'a rendue toute heureuse ! C'est chaud mais pas trop, juste ce qu'il faut pour faire la transition entre le lit douillet et la ville enneigée !

Dernier machin avant d'avoir trop écrit, les tickets d'attente. A Parisse, on les connaît par exemple du magasin SNCF du Boul' Mich'. Ici, ils sont partout. Gare à moi si je n'en prenais pas, je pourrais attendre des heures. J'en ai pris un hier pour récupérer internet. Et dimanche à la bibliothèque, ça a été assez fou, les panneaux lumineux indiquant le numéro à venir étaient éteints, donc je me suis dit que ça ne servait à rien d'en prendre un, il n'y avait personne devant moi, à part quelqu'un déjà pris en charge au guichet d'à côté. J'en ai quand même soutiré un à la machine, par précaution, et j'ai bien fait. Quand une madame s'est enfin installée au guichet, elle m'a demandé si j'avais un ticket, a vu mon numéro un et
en même temps elle a mis les écrans en route. L'avancée technologique, l'organisation de folie, c'est bien, mais là, c'est de la ptickorigidité !

J'attends encore la venue de la machine magique qui fait fondre la glace des chemins piétons. La glace a commencé à craqueler et fondre sur la Göteplats, mais j'ai aussi vu à la météo qu'il reneigerait bientôt, grrr. Sinon, je me contenterais sans problème d'une soucoupe volante pour aller à mon bureau !

Kommentare:

  1. Très chère Maëlle,

    La concision n'est pas ton point fort, mais c'est tant mieux ! Tu nous offres un récit détaillé et précis de tout ce que tu vois, ça permet de se rendre compte de tout !

    AntwortenLöschen
  2. affirmatif nom d'un spaghetti!

    euh juste une question existentielle ; où se trouve les gens en suède?

    à quand un récit sur le sauna/hammam?

    klervia du bout du monde1

    AntwortenLöschen
  3. @Damien : Tack ! ;o)

    @Klervia : Tu sais, tu peux écrire ton nom dans le commentaire, ah ah. Et le bout du monde c'est pas Vannes ni même Saint-Armel ni même Saint-Gildas... c'est Crozon ! Je ne comprends pas ta question sur les Suédois. Tu veux savoir dans quoi ils habitent ? S'il y en a dans les campagnes gelées ? Quant au sauna, je l'ai pas encore trouvé... A voir !

    AntwortenLöschen