Montag, 21. Juni 2010

På norska landet (Dans la campagne norvégienne)

Comme je l'avais indiqué dans un précédent article, j'ai passé le week-end à Evenstad, en Norvège, plutôt au Nord, et dans de petites montagnes ou collines très bien en chair. Ce fut la Campagne, la Cambrousse, mais aussi... [Avec les photos très réussies de Rat des champs !]

Un Campus


Campus isolé, perdu dans cette magnifique vallée, avec un cadre naturel fantastique remplaçant le confort de la civilisation.

Du Crapahutage

A la recherche du sommet d'une montagne sans jamais la grimper, suivant un joli chemin où l'on peut croiser...


... Des chèvres...


... Des moutons dont des bébés gloutons...


... Et un étang à l'air enchanté !


Une autre fois, nous nous sommes promenées avec l'idée d'un parcours dans la forêt, peu dégagé...


... Pour finir par découvrir par hasard un lac splendide !

Si ce n'est pas de la sérendipité, ça... [Mot appris dans cette expo.]

Des Cabanes


Pour les autochtones, aucun trou n'est assez paumé pour ne pas y construire de maison, sans doute de vacances. On notera la sublime déco près de la fenêtre, hum.

De la Cannelle, des boulettes de viande et Compagnie


Parce que les supermarchés suédois dévalisés par le Rat des villes sont un complément appréciable à la minuscule et onéreuse boutique locale. Et parce que ma mission sur cette terre est de convertir mon prochain à la fika.

Des Campagnols d'étude

Absolument mignons à mon avis, mais source de tas de défis que le Rat des champs relève avec énergie, croisons les doigts pour la suite, contre les espèces intruses et les oiseaux voraces capables d'ouvrir des pièges, si, si.


Du Calme et de la sérénité


A rompre de nombreux bavardages, parce que si nous ne l'avions pas fait, qui aurait complété les paysages d'éclats de voix et de rire, hein ?

Au moins un Coucher de soleil


D'une beauté à en ressortir d'un chaleureux bâtiment après des heures de marche et le (re)visionnage du quelque peu perturbant film "L'effet papillon".

Hé oui, Evenstad vaut bien un long voyage en train, et même la légère appréhension due à un contrôle par la douane suédoise au retour, qui a été bien plus simple et rapide que mon expérience avec de rustres Norvégiens. Un grand takk au Rat des champs pour son accueil !

Kommentare:

  1. mais qui est le rat des champs??

    AntwortenLöschen
  2. Une petite L3 de l'école des gens bizarres, tu sais...

    AntwortenLöschen
  3. Hua Xue Xue Sheng22. Juni 2010 um 22:22

    Hey, "la sérendipité", tu l'avais appris autre part... par exemple là : http://larecherchedelabravitude.over-blog.com/article-6154175.html

    Et sinon, 2 "n" à cannelle, j'y tiens...

    AntwortenLöschen
  4. Okej, okej, je m'incline, mais tu sais, ça vraiment dû rentrer par un oeil et ressortir par l'autre, j'en suis désolée, chère source sûre...

    J'ai corrigé la faute, on va dire que c'est parce que ça s'écrit "kanel" en suédois ! Promis je ferai attention à l'avenir.

    AntwortenLöschen
  5. les photos sont vraiment magnifiques!

    AntwortenLöschen
  6. Anonym ?

    Oui, elles sont super chouettes, le Rat des champs peut être fier de lui (d'elle en vrai), satisfait de son appareil photo, et ravi d'un tel environnement !

    AntwortenLöschen